Entretenir son chauffe-eau en automne

Les feuilles commencent à tomber, le ciel s’assombrit beaucoup plus tôt, la température baisse, on aperçoit les premiers flocons… autant de signes qui annoncent l’arrivée de l’automne. Place au chauffe-eau : mais pour que cet appareil puisse fonctionner dans les meilleures conditions pendant cette douce saison, il faut penser à l’entretenir régulièrement. Tous les conseils et astuces pour l’entretien de chauffe-eau en automne.

Pourquoi entretenir le chauffe-eau en automne?

L’automne est la saison qui suit l’été et précède l’hiver. A cette période, la température est très agréable : pas trop froide ni trop chaude. Donc, la saison idéale pour préparer son chauffe-eau pour l’hiver. D’ailleurs, entretenir son chauffe-eau en automne permet de le garder en bon état de fonctionnement et d’assurer ses performances et son efficacité durant les jours les plus froids de l’année. Cela permet également d’éviter les éventuelles pannes durant l’utilisation optimale de l’appareil en hiver. A savoir qu’un chauffe-eau mal entretenu consomme beaucoup d’énergie. Donc pour une meilleure efficacité énergétique de son foyer, il vaut mieux s’en occuper dès l’automne. D’autant plus que cela ne sert pas seulement à préparer l’appareil pour la période hivernale, mais permet également de profiter à l’avance de son agréable chaleur lors de l’apparition des premiers flocons. Car un bon entretien permet une température maîtrisée et constante de l’eau chaude.

Comment entretenir le chauffe-eau en automne?

Il existe différents types de chauffe-eau: électrique, à gaz, thermodynamiqueOr chaque modèle nécessite des techniques d’entretien spécifiques. Détails:

Chauffe-eau électrique:

L’entretien d’un chauffe-eau électrique se fait une fois par an, de préférence en automne. A cause de sa résistance plongée dans la cuve et donc en contact direct avec l’eau, le modèle électrique est souvent concerné par le risque de calcaire et de tartre au niveau de la résistance. Il est donc préférable de vidanger et détartrer chaque année les régions très calcaires. Mais ce n’est pas tout, il est également conseillé de bien vérifier la résistance immergée. Dans le cas où il est nécessaire de changer la résistance ou l’anode, il est également conseillé d’en profiter pour détartrer la cuve.

Chauffe-eau à gaz:

L’entretien d’un chauffe-eau à gaz est assez délicat. Il est donc conseillé de demander l’intervention d’un plombier chauffagiste. Pour assurer le bon fonctionnement de l’appareil en période hivernale, il faut faire appel à un professionnel au moins une fois par an. Mais il est possible de réaliser les petits entretiens soi-même, à condition cependant de prendre toutes les précautions nécessaires: à commencer par couper l’électricité et fermer le robinet d’arrêt d’eau et le robinet de gaz. C’est seulement après qu’on peut passer au nettoyage de l’injecteur, la veilleuse et le filtre. En cas de problème, il est préférable de changer le clapet et le joint de l’arrivée d’eau. Et enfin, un détartrage du corps du chauffe-eau à gaz est également conseillé une fois par an.

Chauffe-eau thermodynamique:

Ce type de chauffe-eau ne réclame pas beaucoup d’entretien, mais nécessite en retour quelques précautions. Concernant son emplacement, il ne doit pas être installé dans un endroit facilement atteint par les gels (car en automne les gels commencent à apparaitre, donc, il faut faire attention!). Et comme il ne supporte pas les rayons solaires, il faut donc l’installer dans un endroit non accessible à la lumière du jour. Enfin, l’alimentation électrique doit être protégée contre les fluctuations de tension. Sinon pour assurer le bon fonctionnement de toutes les pièces de ce type de chauffe-eau, un entretien annuel est recommandé surtout pour les modèles intégrant une pompe à chaleur.

Bien entretenir son chauffe-eau en automne, c’est donc garantir un meilleur fonctionnement de l’appareil durant les périodes hivernales. Mais cela permet également de profiter à l’avance de tout le confort apporté par l’appareil.

Pour un entretien ou une réparation de chauffe-eau à Laval

Astuces pour trouver sa maison de rêve

Agent immobilier St-Eustache

Agent immobilier St-Eustache

Trouver une maison parfaitement conforme à son rêve est parfois un processus assez difficile.  Mais en établissant un plan d’action bien défini et sérieux, le processus de recherche deviendra plus facile et rapide.  Pour trouver la bonne maison, patience, vigilance et détermination sont les mots d’ordre. Justement, l’objectif de cet article consiste à offrir des conseils et astuces pratiques aux personnes en quête de sa maison de rêve.

Etablir ses critères de recherche

Avant d’entamer le processus de recherche, il faut commencer par bien déterminer les critères de choix. Pour faciliter les choses, il est conseillé d’établir une liste des éléments à introduire dans la recherche, à savoir la localisation de la maison, sa dimension, le nombre de pièces, la présence d’un garage… Cela permet ainsi d’affiner la recherche et de trouver rapidement la maison qui correspondra au mieux à ces critères.

Déterminer ses budgets

Pour faciliter le processus de recherche, il faut établir un budget à l’avance. De plus, il est important de trouver une habitation qui répondra aussi bien aux critères de besoins qu’à la situation financière. La maison idéale c’est celle qui correspond aux critères de choix et aux budgets. Si le budget devait dépasser, cela ne devrait pas être très significatif. Il ne faut pas quand s’attendre à un palace avec un budget moyen.

S’informer sur le marché

Pour pouvoir acquérir sa maison de rêve à son juste prix, il faut se renseigner sur le marché. Pour cela, il faut se référencer sur le type de logement similaire à celui de sa maison de rêve.  A partir de ces informations, il est tout à fait possible d’estimer le prix juste de la maison. Ainsi, l’habitation de rêve sera acquise au meilleur prix !

Faire un maximum de recherche                                    

Afin d’optimiser ses chances de trouver la bonne maison, il est conseillé de faire un maximum de recherche : sur internet, les petites annonces, les affiches… Bref, par tous les moyens qui semblent possible ! Par exemple, sur interne, il est possible de créer une alerte email pour recevoir uniquement les résultats les plus pertinents. Pour trouver la maison de rêve, il faut s’impliquer à fond, foncer et surveiller les opportunités. Mais, attention, pour éviter de tomber sur les arnaques, il faut savoir lire ces annonces.

Faire beaucoup de visite sans se presser          

La visite est une étape incontournable : cela permet de vérifier si la maison en question est bien conforme à l’annonce immobilière et aux critères de recherche déjà établis. Pour trouver la maison idéale, il est fortement conseillé de faire beaucoup de visite et ne jamais se précipiter. Avec patience, la maison idéale sera acquise avec une grande satisfaction. Si une maison correspond aux critères de choix, il faut prendre du temps pour réfléchir et garder son sang-froid.

Consulter les agences immobilières

Consulter les agences immobilières peut être une bonne alternative pour trouver sa maison de rêve. Même si aucune certification ne permettra de vérifier la fiabilité des agences, ils sont tout de même les professionnels les plus qualifiés pour ce genre de processus d’achat. De plus, les agences connaissent bien le marché et disposent d’une expérience probante dans le domaine de l’immobilier. En prenant contact avec une agence, elle proposera un rendez-vous pour mieux comprendre le projet, notamment les critères de recherche, le budget, la localisation… L’avantage de consulter une agence c’est qu’elle peut accompagner l’acheteur tout au long de la vente pour faire les visites et bien sûr pour le conseiller.

Bref, pour trouver sa maison de rêve, il faut avoir beaucoup de patience, s’impliquer à fond et ne jamais se précipiter. L’acheteur doit toujours procéder avec beaucoup de réflexion. Dans la région de St-Eustache, contactez http://www.agentimmobilierst-eustache.ca

Climatiseur mobile : conseils d’utilisation et d’entretien

Utilisation

La climatisation mobile peut paraître facile à utiliser et entretenir (et elle l’est), mais quelques habitudes simples permettront quand même d’allonger leur durée de vie et de conserver leurs performances.
Pour entrer dans le vif du sujet, il faut se rassurer que l’alimentation électrique sur laquelle vous utilisez votre climatiseur respecte le voltage desservi par votre fournisseur. De plus, la prise de l’installation doit nécessairement être dotée d’un raccordement à la terre. Enfin, le climatiseur ne doit pas être exposé à un endroit propice à l’égouttement d’eau. Le non-respect de ces consignes entraîne tout simplement un risque de court-circuit et d’incendie.

Évitez au maximum la rentrée de l’air chaud extérieur : fermez les ouvertures, obstruez les rayons de soleils directs avec des stores ou des rideaux. Dans le cas échéant, la température de l’habitat risque de se maintenir élevée, ce qui conduira votre climatiseur mobile à tourner encore plus. Chose que n’est pas optimal pour les économies d’énergie…
Pensez aussi à vidanger régulièrement le bac à condensats, qui contient la condensation de l’air en eau.
En ce qui concerne le réglage du climatiseur, faites-le avec précaution. La différence entre la température ambiante du logement et la température extérieure ne doit jamais excéder 7°C, sous peine de subir un choc thermique. En effet, l’organisme humain est très sensible aux grandes variations de température (supérieures à 9°C). Cela peut provoquer des désagréments divers tels que des migraines, jusqu’à des cas plus critiques comme la perte de connaissance ou l’arrêt respiratoire.

Entretien

Si le climatiseur en lui-même n’est pas directement responsable d’effets malsains sur la santé, c’est le mauvais entretien de votre climatisation qui en est à l’origine, d’où l’importance à accorder à celui de votre appareil.
Avant de se lancer dans le nettoyage ou l’entretien, il est crucial de débrancher le climatiseur. Pour nettoyer les parties externes de l’appareil, aucun produit n’est utile. Cependant, évitez donc les détergents ménagés, et servez-vous simplement d’un chiffon sec ou d’une éponge humide.

Outre les parties externes, une autre partie importante à nettoyer est les filtres, dont le rôle est de capter les particules de l’air. Ceux-ci doivent être entretenus toutes les 02 semaines afin d’éviter une accumulation de poussières, et assurer ainsi un meilleur rendement et un maintien des qualités d’hygiène de l’air. Pour le nettoyage des filtres, sortez-les du climatiseur, dépoussiéré au maximum en vous servant de votre aspirateur, puis lavez-les soigneusement à l’eau en utilisant la petite brousse.

Votre clim doit également être détartrée au moins une fois par an. Pour le faire, servez-vous du liquide anticalcaire fourni par le fabricant et suivez les instructions sur la notice.
Enfin, les climatiseurs sont dotés d’un fluide frigorigène utilisé dans le cycle de compression pour le passage de calories. L’entretien du circuit de fluide frigorigène ne doit être confié qu’à un professionnel qualifié. Bien que non-toxiques et ininflammables, les fluides frigorigènes contiennent des gaz qui requièrent la protection des mains et des yeux et certaines consignes de sécurité (interdiction de fumer à proximité ou d’inhaler…), et donc l’intervention d’un professionnel.

Finalement, si vous cessez d’utiliser votre clim mobile et que vous deviez le ranger, laissez-le de préférence en position verticale pour ne pas endommager le circuit de refroidissement.

Climatisation Laval

Location de chapiteau pour votre entreprise

 

Accueillir ses invités dans un espace original et bien aéré est un vrai plaisir. De même pour le fait de recevoir ses collaborateurs et ses clients dans un milieu convivial et chaleureux tel que le chapiteau. Dans ce cas, pour les fêtes professionnelles, la location d’un chapiteau est une bonne option pour que l’événement soit réussi.

Un chapiteau adapté à l’envergure de l’événement de son entreprise

Des fêtes s’enchaînent dans une entreprise : nouvel an, fin d’année, anniversaire d’entreprise, célébration de réussite… Aujourd’hui, la plupart sont devenus de véritables traditions ! Réceptions, journées portes ouvertes, team building, présentations d’un nouveau produit… on peut tout réaliser dans un chapiteau. Il suffit de choisir le bon modèle et la bonne taille pour être sûr de bénéficier d’une meilleure atmosphère. Le choix d’un chapiteau dépend du nombre des invités : par exemple, une tente de réception de grande taille est idéale pour un effectif moyen. Mais pour un petit nombre d’invités, le mieux est d’opter pour un modèle plus raisonnable et plus humble. Il s’agit d’une excellente idée pour savourer un moment chaleureux et convivial avec ses collaborateurs. Pour que l’événement se déroule dans des conditions idéales, ce choix est vraiment indispensable ! Les convives vont être émerveillés et pourront ainsi profiter d’un moment inoubliable dans un agréable chapiteau bien aéré. Bref, il est très important de tenir compte du nombre des invités avant de louer un chapiteau pour tous types d’événements professionnels!

Un chapiteau design et élégant pour étonner ses convives 

Les fêtes d’entreprise ne doivent pas forcément se dérouler à l’intérieur. Pourquoi ne pas envisager quelque chose d’original comme la location d’un chapiteau ? C’est une bonne idée pour surprendre ses invités avec des décorations exceptionnelles. D’autant plus qu’il existe un large choix de chapiteaux très élégants qui permet de profiter aisément d’une ambiance agréable en plein air. L’image de l’entreprise est toujours à prendre en compte lors des événements professionnels. C’est-à- dire qu’il est indispensable d’améliorer l’esthétique du chapiteau avec un décor personnalisé contenant les couleurs de l’entreprise, le logo… On peut aussi apporter une touche d’élégance et d’originalité en utilisant le système d’éclairage approprié. Décoration champêtre ou plus moderne, les idées ne manquent pas pour ravir les convives.

Location d’un chapiteau : incontournable pour tout événement d’entreprise !

Au Canada organiser un événement en plein air, en contact avec la nature, est maintenant très tendance. C’est pourquoi la location d’un chapiteau est aujourd’hui très prisée pour les événements d’entreprise. Que ce soit pour un excellent service à table ou self-service, toutes les solutions sont envisageables avec un chapiteau! De même pour les idées de décoration de tables, de chaises…toutes les options sont possibles pour rendre l’événement unique et original. Le chapiteau est donc la meilleure solution pour réussir la fête ! D’autant plus qu’un nouveau style de réception apporte une ambiance plus chaleureuse tout en assurant confort et espace optimal aux invités. De plus, en optant pour un chapiteau, on peut choisir où implanter l’événement. Quelle que soit la période de l’année (hiver, été…) on peut toujours organiser un événement sous chapiteau. Passer un événement agréable sous les rayons de soleil est vraiment magnifique! Bref, la location d’un chapiteau est incontournable pour un événement d’entreprise réussi.

Pour passer un moment agréable en plein air, le chapiteau est idéal pour tout événement d’entreprise. C’est un excellent choix pour partager de bons moments avec ses collaborateurs. Et pour que la fête soit exceptionnelle et inoubliable, il est indispensable de concevoir une décoration unique selon le choix ou le thème. Des moments conviviaux avec les collaborateurs? C’est tout à fait possible avec un chapiteau design!

Trouver le traiteur pour son mariage

Traiteur Montréal

Traiteur Montréal

Le mariage est un événement unique dans la vie, et pour ce beau jour, tout doit être parfait : la décoration, les vêtements, l’ambiance et tout particulièrement le repas de mariage ! D’ailleurs, le budget repas fait partie des plus gros éléments de dépense pendant l’organisation d’un mariage. Dans ce cas, pour éviter les mauvaises surprises, il est indispensable de bien choisir le traiteur pour son mariage. Le point sur le sujet.

Quels sont les rôles du traiteur pour mariage ?

Le traiteur fait partie des organisateurs les plus indispensables pour un mariage. Son principal rôle consiste à assurer le repas pendant la fête. De ce fait, il doit être capable de créer toutes sortes de menus en fonction du besoin de ses clients. Il assure également la conservation des plats (aussi bien chauds que froids) qui sont cuisinés 24 heures avant la dégustation. À noter que les menus comprennent généralement : le vin d’honneur, les boissons, les repas. Créatif et dynamique, le traiteur assure la mise en place, la présentation, le style et la décoration des plats en fonction du thème choisi par le client. Pour assurer l’hygiène et la propreté des plats et boissons, le traiteur doit impérativement utiliser des gants pour servir les invités. Bref, il prend en charge l’intégralité de tout ce qui concerne le repas et sa décoration afin d’offrir à ses clients une grande qualité de service et une prestation irréprochable avec des plats bien décorés et délicieux.

Les préparations à faire avant de trouver un traiteur

Avant de se lancer dans les recherches, il faut toujours établir quelques préparations. À commencer par affûter ses besoins tout en fixant le nombre de convives. Cela pour organiser les invités qui ne consommeront que le vin d’honneur et ceux présents au vin d’honneur et au repas. Et sans oublier de déterminer le nombre des enfants et adultes qui nécessitent des menus spécifiques (ex : les personnes qui ne mangent pas de porc et celles qui sont végétariennes). En fonction du nombre des invités, il faut fixer le budget pour le repas : et pour éviter le gaspillage, l’idéal est de fixer un budget maximum par personne. C’est à partir de cela qu’on commence à contacter les traiteurs pour comparer les devis.

Comment choisir un traiteur pour son mariage ?

Trouver le traiteur pour son mariage n’est pas une tâche facile : cela nécessite beaucoup de temps et de réflexion. Dans ce cas, pour bien mener les recherches, il est indispensable de prendre quelques critères en considération : le thème du mariage, la réputation du prestataire, le devis, la dégustation… Il ne faut pas se contenter de contacter un seul traiteur, mais en contacter plusieurs afin de trouver le meilleur. Dans ce cas, le mieux est de choisir en fonction du thème de son mariage et la réputation du prestataire : il ne faut pas hésiter à demander leurs références pour avoir une idée de ce qu’ils ont déjà réalisé. On peut même contacter ses anciens clients ! Ensuite, il faut faire une demande de devis comprenant la description complète des prestations : menus, boissons, vaisselle, nappage, droit de bouchon… Il faut que le devis soit bien détaillé pour pouvoir choisir le prestataire le mieux adapté à son besoin et budget. Il ne faut pas hésiter à poser aux traiteurs sélectionnés toutes les questions nécessaires voire même les doutes. Et pour connaitre la véritable qualité de leurs services, il faut faire une dégustation.

Bref, on doit privilégier celui qui propose des services les mieux adaptés au thème du mariage, au budget avec une qualité de service satisfaisant et sans oublier la qualité humaine : écoute et dynamisme.

Pour trouver un service de traiteur à Montréal de qualité

Les techniques de cintrage des tuyaux de cuivre en plomberie

La tâche la plus délicate concernant le cintrage consiste à cintrer au bon endroit.

  • Dessinez un croquis de la canalisation,
  • Calculez le nombre de sections nécessaires,
  • Déterminez l’emplacement et le nombre de raccords pour assembler les sections.

Précautions à prendre

1. Évitez d’effectuer trop de courbes sur le même tuyau.

2. Marquez la position d’une seule courbe à la fois

3. Si vous employez un tuyau de cuivre flexible, évitez de trop le courber car il risque de se fissurer.

4. Pour éviter de briser le tube, un rayon de cintrage minimal est recommandé en fonction du diamètre du tube.

Outils nécessaires

1. Un ressort à cintrer au calibre du tuyau employé (serpentin flexible d’acier dur de 2 pieds environ).

2. Louez une machine à cintrer pour des tuyaux plus gros, il y a différentes grosseurs de machine à cintrer.

3. Un cintre métallique dont le bout est en forme de crochet pour dégager le ressort ou se servir d’un tournevis pour enlever le ressort.

Procédé

  • Graissez le ressort avec de la vaseline
  • Cintrez le tuyau avec le genou, en exagérant un peu sa courbe et la corrigez par la suite pour obtenir l’angle demandé.
  • Enlevez le ressort, soit avec un tournevis ou un cintre métallique.
  • Si vous utilisez une machine à cintrer, faire coïncider la marque de départ avec le trait repère 0 montré sur le cadran gradué de l’outil.
  • Bien mobiliser le tube et fermer le verrou de blocage.
  • Suivre les graduations angulaires qui figurent sur le cadran de la cintreuse selon les besoins de la canalisation.

À visualiser pour mieux comprendre la technique de cintrage avec des petits ou des gros tubes d’acier ou de cuivre.

Pour trouver un plombier à Laval.

Facebook : problèmes de sécurité

Voici une liste de mesures de sécurité à prendre en compte, afin d’exploiter aisément votre réseau social.

1- Savez-vous que votre adresse e-mail peut servir à des fins commerciales ?

Si un utilisateur Facebook décide d’enregistrer ses données du réseau sur le disque dur de sa machine, il sauvegardera dans le même temps les données de ses amis. Si vous ne voulez pas que votre e-mail personnel soit compté parmi ses informations enregistrées, rendez-vous sous la flèche située en haut à droite puis compte. Dans la partie « générale » se trouve la rubrique « adresse électronique ». Il faudra vous assurer que la case « autoriser mes ami(e)s à inclure mon adresse mail dans télécharger des données » soit décochée.

2- Vous voulez savoir si une personne connait votre mot de passe et s’il s’introduit dans votre compte ?

Si quelqu’un s’introduit discrètement dans votre compte, il est possible de le savoir en vous rendant dans « compte » puis « sécurité ». Il existe deux options qui peuvent vous être utiles à ce sujet. Elles se trouvent tout en bas de la page : si vous avez un doute sur une machine qui ne serait pas à vous, cliquez sur l’option « arrêter l’activité» correspondante.

3- Souhaitez-vous être contacté par tout le monde?

Facebook peut s’utiliser comme moyen de communication restreint ou large. Pour filtrer la réception de vos messages, vous devrez vous rendre sous le petit cadenas de votre barre de menus puis choisir un « filtrage strict ».Vous vous demandez ou se trouve certains de vos messages ? Rendez-vous dans votre messagerie, ensuite cliquez sur « autres » pour y retrouver tous les messages que le réseau social a jugé indésirable pour vous. Pas sûr que Facebook ait toujours raison…

4- Qui peut écrire sur mon compte Facebook ?

Pensez-vous être le seul à pouvoir partager du contenu sur votre compte ? La réponse est non. Preuve en est faite, si vous vous rendez dans la section « compte » disponible depuis la flèche située en haut à droite. Vous y trouverez là tous les réglages indispensables pour garder le contrôle sur l’information qui circule à votre propos.

5- Ça vous intéresse de savoir comment votre journal Facebook est vu par les autres utilisateurs ?

Si vous croyez avoir fait le tour des réglages de Facebook, celui-ci vous a peut-être échappé : celui de voir votre compte, sur le même angle que les autres utilisateurs. Pour se faire, rendez-vous sur votre profil puis dans le menu historique personnel. Vous y trouverez dans cette section « aperçu du profil en tant que ».

6- Vous êtes régulièrement harcelé sur Facebook ?

Ce réseau fonctionne comme dans la vraie vie. Il y a des personnes que l’on aime et d’autres dont on se passerait bien. Facebook a prévu des réglages pour nous permettre de les bloquer. Gardez le contrôle de votre liste noire, en vous rendant dans le raccourci de confidentialité. Vous pourrez y bloquer ou débloquer n’importe quel utilisateur.

Pour une formation sur facebook et son utilisation: http://www.formationsfacebook.com/

Comment créer un blog ?

Le blog est un site web personnel où l’internaute est libre de partager simplement des informations en ligne, à la manière d’un journal. Il s’appuie sur un outil de publication dynamique qui permet la gestion de sa mise en page.

Le blog, ce journal du net

Le terme blog est une abréviation du weblog qui peut se comprendre par « journal sur internet ». C’est un site personnel, un espace où l’individu est libre de s’exprimer. Créé pour permettre à l’internaute de partager des ressentis, le blog tend désormais à prendre une grande ampleur. Les premiers balbutiements sont loin, et aujourd’hui, le blog est devenu un outil indispensable aussi bien pour l’individu lambda que les entreprises, les associations, les célébrités et même les personnages politiques. Pourquoi cet engouement ? La réponse est simple. Le blog permet aux internautes d’échanger des informations sur n’importe quel sujet, que ce soit une passion, une actualité ou autre. L’avantage du blog par rapport au site web est la possibilité pour les lecteurs de réagir aux articles publiés.

Comment créer un blog opérationnel de suite ?

La création d’un blog est relativement simple. Il ne nécessite pas de connaissances particulières en informatique. Voici comment ça marche : la personne désireuse d’ouvrir un blog doit utiliser un outil en ligne. C’est ce qui lui permettra par la suite de faire l’insertion et la mise en page des articles qu’il souhaite mettre en ligne sur le blog. La première étape dans la création d’un blog est de trouver un hébergeur et d’y créer un compte. Cette inscription lui permet d’accéder aux outils mis à disposition par l’hébergeur. Le prix est sans doute le premier critère de choix d’un hébergeur. En effet, les offres de certains sont gratuites, tandis que pour d’autres, l’hébergement est payant. Dans d’autres cas, certains hébergeurs mettent à disposition de l’internaute les outils de bases, et réservent certaines options à leurs clients payants. Certains proposent carrément deux offres différentes, l’une gratuite, l’autre payante. Une fois le choix de l’hébergeur fait, il ne reste plus qu’à remplir le formulaire d’inscription. Cette inscription faite, le blog est désormais publié. Par un simple clic, le titulaire du blog peut insérer une note (billet de blog), une image et parfois aussi une vidéo. Voilà la règle de base pour créer un blog, mais pour permettre à beaucoup de gens de lire son blog, il faut activer l’option « flux RSS » ou « Syndication de contenu » qui permet à un lecteur de s’abonner et d’être le premier à être au courant des dernières nouveautés du blog et de partager ces flux d’informations autour de lui. Pour gérer les abonnements RSS de blog, Mozilla Thunderbird offre cette fonctionnalité gratuitement.

Comment gérer soi-même son blog ?

Pour les personnes qui souhaitent juste avoir un blog, sans avoir à se soucier des détails comme l’installation de modules ou ceux qui ne s’entendent pas bien avec le xHTML, le CSS et le PHP, la seule inscription auprès de l’hébergeur de blog suffit. Vous avez pour cela de nombreux moteurs de blogs sur le web à l’instar d’Overblog, Blogvie ou encore, le plus célèbre, WordPress.com. D’ailleurs, pour les personnes qui souhaitent avoir une page tout à fait unique, personnalisée à souhait, il est incontournable d’avoir un nom de domaine, un hébergement payant et un gestionnaire de contenus. Cette alternative leur offre un large champ de manœuvre, parce qu’elles peuvent, non seulement ajouter les plug-ins qui les plaisent, mais aussi créer les thèmes qu’ils souhaitent. Le seul souci est que toute la maintenance est à la charge du propriétaire du blog. En ce sens qu’il doit résoudre lui-même le problème de fonctionnement de sa page. Il en est de même pour les mises à jour, qui doivent se faire régulièrement afin de maintenir la sécurité du blog.

Pour avoir de l’aide pour votre blog, visitez notre page facebook https://www.facebook.com/creationsiteinternet.ca?fref=ts

Roulette européenne : les règles du jeu


Comme tous les jeux, qu’ils soient d’argent ou non, la roulette a ses règles. Vous pouvez les trouver sous forme de texte, n’importe où sur internet, mais leur lecture et leur compréhension est parfois fastidieuse. Par contre, grâce à de nombreuses vidéos en ligne, il est facile de bien et vite comprendre le jeu. Certains sites de casino en ligne proposent ces explications, mais il y a aussi de nombreux joueurs, parfois de simples amateurs passionnés, parfois des professionnels, qui mettent en ligne tout leur savoir-faire, depuis les explications des règles du jeu jusqu’à leurs propres stratégies.

Il faut savoir qu’il existe deux jeux de roulette, fort peu différents d’ailleurs : la roulette européenne et la roulette américaine. Ce qui les différencie c’est la présence du nombre double zéro dans la roulette américaine et donc son absence dans la roulette française.

Pour jouer à la roulette il faut disposer d’un tapis de jeu et d’une roue munie de sa bille. Sur le tapis et la roue de la roulette française on trouve 36 cases portant les numéros 1 à 36 + une pour le zéro.

Le joueur peut miser un ou plusieurs jetons sur une des cases du tapis portant un nombre. Si la bille de la roue s’arrête sur cette case il gagnera 35 fois sa mise. C’est un pari simple. Mais il est possible de parier également sur deux numéros à la fois en posant un ou plusieurs jetons sur la ligne qui sépare deux numéros. Si l’un des numéros sur lequel le joueur a parié, sort, il gagne alors 17 fois sa mise. Il est également possible de capter 3 numéros à la fois, c’est-à-dire de miser sur 3 numéros en même temps, par exemple en posant son jeton entre les cases 0, 1 et 2, ou de le faire en pariant sur « une bande », donc en posant son jeton sur la ligne extérieure de la bande de 3 numéros, ce qui signifie que vous jouez les 3 en même temps. Dans ce cas si l’un des numéros captés sort, le joueur gagne 11 fois sa mise. Il est encore possible de parier sur 4 numéros en même temps en posant un jeton à l’intersection de quatre cases numérotées sur le tapis. Le gain sera alors de 8 fois la mise. Plus fort encore le joueur peut parier sur 6 numéros à la fois en posant son et ses jetons à cheval sur 2 bandes, le gain n’est plus que de 5 fois la mise pour chaque numéro qui sort. Enfin, grâce aux cases situées sur le côté et en bas du tapis il est possible de miser sur 4 bandes à la fois ou sur toute une colonne, ou même sur deux colonnes ensemble en posant le ou les jetons sur l’intersection, comme pour les cases numérotées, ou enfin sur un secteur entier qui représente moitié de l’ensemble des cases numérotées. Le pari peut porter également sur tous les numéros pairs ou les impairs, sur tous les rouges ou tous les noirs. Le gain n’est alors que de 2 ou 1 fois la mise. Les gains sont moindres, bien entendu, mais la chance de voir sortir un des nombreux numéros captés est bien plus grande. C’est sur ce principe de moindre gain mais de forte probabilité de sortie des numéros que sont fondées les différentes stratégies des joueurs expérimentés.

De plus il existe, à la roulette en ligne, un tableau d’affichage des numéros déjà sortis et les joueurs habitués s’en servent pour déterminer quelles sont les chances de tirage des numéros pour les tours prochains. Pour en savoir plus sur les stratégies de roulette: http://www.methodepourroulette.com/

 

Cigarettes électroniques et questions de santé

Les cigarettes électroniques sont considérées comme des alternatives pouvant réduire les effets néfastes du tabac classique. Si beaucoup d’experts recommandent désormais l’utilisation de ce produit, les avis restent encore partagés sur les éventuels risques sanitaires reliés au fait de vapoter.

L’e-cigarette, pour réduire les maladies liées au tabagisme ?

D’une manière générale, les cigarettes électroniques ont été conçues pour permettre aux fumeurs invétérés de continuer à fumer tout en réduisant le risque de contracter une maladie liée au tabagisme. En effet, les e cigarettes leur permettent d’inhaler de la nicotine en vapeur ou des produits qui n’en contiennent pas du tout pour les aider à décrocher petit à petit de leur dépendance. Certaines études de spécialistes ont montré que ce produit avait une plus grande efficacité que certains dispositifs connus comme les patchs à la nicotine ou encore les gommes à mâcher, pourtant, tous deux prescrits par les médecins. Les spécialistes sont d’accord sur le fait que la cigarette électronique n’aide pas forcément une personne à arrêter de fumer, puisque le fait de vapoter entretient l’habitude de fumer. Par contre, compte tenu de la substance inhalée, les effets néfastes courant dans le tabagisme ne concernent pas les vapoteurs.

L’e-cigarette est-elle nocive ?

Lors du congrès de l’European Respiratory Society à Munich, plusieurs spécialistes ont mis en évidence certains effets nocifs des cigarettes électroniques. Après une étude faite sur des cohortes de souris, il a été affirmé qu’utiliser une cigarette électronique peut entrainer l’apparition de l’asthme et de l’emphysème. Selon ces experts, les e-cigarettes n’exposent pas les particuliers aux particules et toxines émises généralement par les cigarettes standards, mais elles leur exposent toutefois à des composants dangereux. D’après eux, les personnes qui vapotent cinq jours par semaine, à raison d’une heure par jour, développeraient au bout de 4 mois les risques de voir développer de l’emphysème, une maladie des alvéoles pulmonaires, ou encore de l’asthme, si l’e-liquide utilisé contenait une proportion de nicotine qui varie entre 18 et 36mg/ml. Ces résultats sont pour l’instant à prendre de manière modérée, puisque la recherche n’a été effectuée que sur une petite population de souris (huit par groupe). Cette nouvelle étude pourra corroborer les recommandations de l’OMS sur l’interdiction de vapoter en public en raison des risques passifs encore méconnus de ce produit sur les fœtus.

La cigarette électronique, cancérigène ?

Théoriquement, la cigarette électronique est un substitut inoffensif à la cigarette habituelle. Cependant, une étude réalisée sur près de 60 millions de consommateurs a révélé une potentielle dangerosité. En chauffant, le liquide utilisé pour faire fonctionner la cigarette électronique produit une fumée artificielle qui se présente sous forme de vapeur. C’est cette fumée qui est, selon certains experts, toxique, puisque qu’elle contient divers produits chimique dont notamment le formaldéhyde, communément connu sous le nom de formol. Cette substance peut provoquer des cancers des fosses nasales. Les résultats de cette étude ont également démontré qu’une cigarette électronique pouvait contenir une autre molécule hautement plus toxique que le formaldéhyde. Il s’agit de l’acroléine. Une substance qui a été utilisée durant la première guerre mondiale comme gaz de combat. Une expertise de certaines cigarettes électroniques montrait également la présence de métaux toxiques comme le nickel ou le chrome. C’est ainsi que certains spécialistes tentent d’alerter le consommateur en parlant de tabagisme électronique passif. En parallèle avec ces résultats alarmants, d’autres études ont démontré les bienfaits de la cigarette électronique, semant le doute dans la tête de l’utilisateur. Le marché regorge de nombreux types de cigarettes électroniques, la dangerosité de certaines a déjà été démontrée. Aussi, pour éviter les risques, il faut mieux opter pour un produit fiable, dont la non-toxicité a déjà été prouvée.

Pour une boutique de cigarettes électroniques fiables: http://www.boutique-cigarettes-electroniques.com/fr