Les techniques de cintrage des tuyaux de cuivre en plomberie

La tâche la plus délicate concernant le cintrage consiste à cintrer au bon endroit.

  • Dessinez un croquis de la canalisation,
  • Calculez le nombre de sections nécessaires,
  • Déterminez l’emplacement et le nombre de raccords pour assembler les sections.

Précautions à prendre

1. Évitez d’effectuer trop de courbes sur le même tuyau.

2. Marquez la position d’une seule courbe à la fois

3. Si vous employez un tuyau de cuivre flexible, évitez de trop le courber car il risque de se fissurer.

4. Pour éviter de briser le tube, un rayon de cintrage minimal est recommandé en fonction du diamètre du tube.

Outils nécessaires

1. Un ressort à cintrer au calibre du tuyau employé (serpentin flexible d’acier dur de 2 pieds environ).

2. Louez une machine à cintrer pour des tuyaux plus gros, il y a différentes grosseurs de machine à cintrer.

3. Un cintre métallique dont le bout est en forme de crochet pour dégager le ressort ou se servir d’un tournevis pour enlever le ressort.

Procédé

  • Graissez le ressort avec de la vaseline
  • Cintrez le tuyau avec le genou, en exagérant un peu sa courbe et la corrigez par la suite pour obtenir l’angle demandé.
  • Enlevez le ressort, soit avec un tournevis ou un cintre métallique.
  • Si vous utilisez une machine à cintrer, faire coïncider la marque de départ avec le trait repère 0 montré sur le cadran gradué de l’outil.
  • Bien mobiliser le tube et fermer le verrou de blocage.
  • Suivre les graduations angulaires qui figurent sur le cadran de la cintreuse selon les besoins de la canalisation.

À visualiser pour mieux comprendre la technique de cintrage avec des petits ou des gros tubes d’acier ou de cuivre.

Pour trouver un plombier à Laval.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *