L’école de conduite

La majorité des utilisateurs des écoles de conduite sont les jeunes. En effet, dès l’âge de 16 ans, les adolescents ont l’âge légal pour prendre le volant. Mais ont-ils la maturité nécessaire pour se retrouver au volant d’un véhicule routier?

Plusieurs questions sont à se poser quant au choix de l’école de conduite, soit, magasiner les prix qui eux aussi varient énormément d’un établissement à un autre, et voir à la qualité de l’enseignement. Il s’agit au fin fond de la vie de votre enfant, car, un nombre important d’accidents de la route est dû au manque d’expérience.

En tant que parent, nous devons nous poser plusieurs questions, tout d’abord, notre ado est-il prêt à conduire un véhicule automobile? Si tous les jeunes de 16 ans seraient prêts, pourquoi ne pas joindre l’école de conduite à l’école secondaire?

D’autres utilisateurs des écoles de conduite, sont ceux qui veulent apprendre à conduire un véhicule lourd, une moto, etc. Ces utilisateurs ne sont pas nécessairement des jeunes, mais des gens de tous âges. Une clientèle différente, avec des buts différents, car ces utilisateurs doivent au préalable déjà posséder un permis de conduire valide. Et un minimum d’expérience de conduite.

Ce sont les mêmes écoles de conduite qui dispensent les cours pour l’obtention de tous les types de permis de conduire. Mais ce ne sont pas les écoles qui dispensent les permis. Au Québec, les permis de conduire sont émis par la Société d’assurance automobile du Québec. Les examens afin d’obtenir les permis de conduire sont passés théoriquement avec un ordinateur et sur la route avec un évaluateur de la SAAQ, et doivent être réussis afin d’obtenir un permis de conduire valide.

Dans les autres provinces du Canada, les lois et règlements sont similaires. Il y a certains endroits où l’âge légal pour l’obtention du permis de conduire peut varier. Les écoles de conduites doivent donc dispenser à leur clientèle un cours théorique de qualité, sur la sécurité routière, les lois, les définitions des différents et les nombreux pictogrammes routiers. Ensuite, vient le cours pratique, en compagnie d’un accompagnateur. Ces cours sont généralement en privé, soit un élève et un formateur. Ce dernier se doit de montrer à l’élève, les bonnes méthodes, mais aussi les bons comportements, et s’assurer d’une conduite sécuritaire autant pour lui-même que pour les autres conducteurs autour.

De là des questions importantes à se poser. Comment choisir une école de conduite de qualité? Quoi se poser comme question avant de faire un choix. Le prix? Le nombre d’heures de cours théorique? Le nombre d’heures de cours pratique? Un accompagnateur seul avec l’élève ou avec 2 ou 3 élèves à la fois? De nos jours, il faut se poser toutes ces questions et plus encore avant de faire un choix.

Nombreuses sont les écoles de conduite ici au Québec, il faut prendre le temps de comparer, analyser les offres, les prix, et la qualité des cours offerts. . En parlant avec d’autres utilisateurs, on peut avoir leurs commentaires quant au choix d’une école plus qu’une autre. Il est d’une grande importance de prendre le temps d’analyser, de poser des questions, afin de faire un choix éclairé.

Il en va de la vie de nos jeunes. La route peut être meurtrière, il faut être bien préparé. Avoir reçu la formation qui s’impose et surtout développer une confiance en soi-même. Ne pas non plus se croire invincible, mais connaître ses limites. Les écoles de conduite sont importantes, il faut être en mesure de bien évaluer avant de mettre nos adolescents entre leurs mains. Les parents ne sont pas formateurs dans tous les domaines, donc, il est doublement important de bien choisir son établissement afin d’offrir le meilleur, et assurer la sécurité et l’épanouissement de ces futurs jeunes conducteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *